10 aliments riches en ferGastro-entérologue, proctologue gastro casa procto casa

Posted by on novembre 25, 2014 in Uncategorized | 0 comments

10 aliments riches en fer

Le fer est essentiel pour notre organisme : il assure le transport de l’oxygène dans le sang et la formation des globules rouges. Selon l’OMS, 25% de la population mondiale manquerait de fer. En cas de carence en fer, on parle d’anémie ferriprive. Pour s’en prémunir, nous vous proposons 10 aliments riches en fer.

Nos besoins quotidiens en fer

Nos besoins en fer

Bébés 0-6 mois = 0,27 mg
Bébés 7-12 mois= 11 mg
Bébés 1-3 ans = 7 mg
Enfants 4-8 ans = 10 mg
Garçons/filles 9-13 ans = 8 mg
Garçons 14-18 ans = 11 mg
Filles 14-18 ans = 15 mg

Femmes 19-50 ans = 18 mg
Femmes 50 ans et plus = 8 mg
Femmes enceintes = 27 mg

Hommes 19-50 ans = 8 mg
Hommes 50 ans et plus = 8 mg

1. Les palourdes

1. Les palourdes

La palourde est une source exceptionnelle de fer, puisqu’elle en contient jusqu’à 4 fois plus qu’une même portion de foie de boeuf, lui-même reconnu pour sa forte teneur en fer. Ainsi, une portion de 100 g de palourdes (environ 13) comble la totalité des besoins quotidiens en fer chez l’homme ou la femme adultes.

100 g de palourdes = 28 mg de fer

2. Le porc

2. Le porc

Le porc, et particulièrement le foie de porc, est très riche en fer héminique. Il existe 2 types de fer : le fer héminique contenu dans les volailles, les viandes, les poissons, les crustacés et le fer non héminique d’origine végétale. Le fer héminique est absorbé plus facilement par l’organisme (en moyenne à 25% contre 5% pour le fer non héminique).

3. L’agneau

3. L’agneau

Le gigot d’agneau, et plus généralement l’agneau, sont considérés comme une bonne source de fer héminique, au même titre que les palourdes ou le porc. L’agneau apporte également à l’organisme des éléments nutritifs essentiels comme le phosphore et le zinc en quantité importante, ainsi que des vitamines comme les vitamines B2, B3 et B12.

. Les haricots de soja (soya)

 

4. Les haricots de soja (soya)

Les haricots de soja apportent à l’organisme du fer non héminique. Bien que moins bien assimilé par l’organisme que le fer d’origine animale, il constitue quand même une source importante de fer. De plus, les protéines végétales et les isoflavones contenues dans le soja sont reconnues pour protéger des maladies cardio-vasculaires.

5. Les huîtres

5. Les huîtres

En plus d’être une source importante de fer héminique, les huîtres apportent à l’organisme du phosphore (formation des os et des dents) et du cuivre (protection contre les radicaux libres). Précaution : bien que les femmes enceintes aient des besoins importants en fer, il leur est conseillé d’éviter de consommer des huîtres crues compte tenu des risques de toxoplasmose.
100 g d’huîtres (environ 8) = 5 à 9 mg de fer

6. Les haricots blancs

6. Les haricots blancs

Riches en fer non héminique, les haricots blancs ont l’avantage d’apporter à l’organisme près de 50% de l’apport moyen conseillé en fibres alimentaires, soit environ 25 g par jour. Ils constituent également environ 30% de l’apport recommandé en protéines totales puisqu’ils sont riches en protéines végétales.

250 ml de haricots blancs (1 tasse) = 5 à 8 mg de fer

7. Le tofu

7. Le tofu

On obtient le tofu par un processus de « coagulation » de la boisson de soja (soya). Source importante de fer et de protéines végétales, il n’a presque pas de goût, c’est pourquoi il est souvent ajouté aux soupes ou aux salades pour remplacer l’apport en protéines animales.

100 g de tofu = 5 mg de fe

 

same

8. Le sésame

La graine de sésame entière est une très bonne source de fer non héminique. Puissant antioxydant, le sésame apporte aussi à l’organisme de la vitamine E, une vitamine au rôle cardio-protecteur.

100 g de sésame = 14 mg de fe

9. Les céréales

 

9. Les céréales à déjeuner

En cas de carence en fer, les céréales complètes non raffinées peuvent être une bonne alternative. Mais il faut quand même rester vigilant(e) : les céréales que l’on trouve dans le commerce sont souvent très riches en sucre. Préférez plutôt les céréales complètes sans sucres ajoutés et vérifiez bien les étiquettes nutritionnelles.

100 g de céréales = 13 mg de fer

10. Les épinards

10. Les épinards

Les épinards sont eux aussi une bonne source de fer. Peu caloriques (22 kcals pour 100 g), ils ont l’avantage d’être de puissants antioxydants, riches en vitamine A. Bouillis, les épinards ont une teneur en fer plus importante que crus.

100 g d’épinards bouillis = 3,6 mg de fer

 

PRENEZ RENDEZ VOUS

Gastro casa procto

 

 

 

 

 

 

 

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *