la Prise en charge des métastases hépatiques du cancer colorectal (MCCR) en 2014 – Gastro casa- استرتيجية الموقف ضد سرطان القولون و المستقيم المتنقل الى الكبد أو الميتاستاز الكبدي خلال سنة 2Gastro-entérologue, proctologue gastro casa procto casa

la Prise en charge des métastases hépatiques du cancer colorectal (MCCR) en 2014 –  Gastro casa- استرتيجية الموقف ضد سرطان القولون و المستقيم المتنقل الى الكبد أو الميتاستاز الكبدي خلال سنة 2Gastro-entérologue, proctologue  gastro casa procto casa

Gastro casa Gastro casablanca Prise en charge des métastases hépatiques du cancer colorectal (MCCR) en 2014 استرتيجية الموقف ضد سرطان القولون و المستقيم المتنقل الى الكبد أو الميتاستاز الكبدي خلال سنة 2014 م خلال : الملخص نظرا تردده الشائع و شدة خطورته ، يمثل سرطان القولون و المستقيم (1) قصية حقيقية تتعرض اليها الصحة العمومية في معظم البلدان المتطورة اصطناعيا ( أكثر من 200000  حالة مماة سنويا في البلان الأوروبية ) . و ان تطور العلاج الحديث طور اليوم استراتيجيات متعددة الاختصاصات ، مشخصة فأدخلا تحسينات هائلة على مدة العيش الاضافي للمصابين فبعد ما كان معدل تلك المدة لإنجاز الشهرين في التعينات ، أصبحت اليوم المدة تفوق سنتين بفضل اللجوء الى أصناف العلاج بالكيميوتيرابي المسممة للخلايا (2) و أصناف العلاج المصوب تجاه الهدف (3) . و ان أخذ الموقف تجاه الأورام المهاجرة الى الكبد أو الميتاستاز الكبدي (4) آ خذ في التطور منذ عشرات السنوات كما عرف استئصال الأورام الميتاستازية تطورا هائلا منذ 10 سنوات حيث أصحت نسبة 30 في المائة من المصابين الذين تعرضوا للاستئصال الجراحي ، تحضا بمدة عيش اضافي تفوق 5 سنوات و أصبح الطبيب يتوفر على مقاييس مصيرية تتيح ، منذ استهلال الداء ، التكيف مع أحسن تكيف مع استراتيجيات العلاج و الجراحة بواسطة تشخيص مواقع الميتاستاز الكبدي و قدار عامل ل د ه (5) و الفوسفات القلوية و عامل أ س ا (6) و الحالة العامة للمصاب . فأصبحنا قادرين على تحديد فرق المصابين دوي المصير الحسن و المتوسط و السيء. و لقد بزغ فجر جديد فأشرق بعلاج حديث مصوب تجاه الورم (7) . فأتاح بواسطة البيوماركور (8) الاخبار المسبق عن اللجوء للعلاج ( ك ر ا س و ن ر ا س) (9) أو تطور استراتيجية المؤقتة من متابعة العلاج الحبس للأنجيوجينيز أي نمو أوعية دموية على مستوى الورم (10) فأدخلت تحسينات على كافة فرق المصابين .. و ليس من شك في أن المستقبل سيرفع مستوى النتائج بفضل أصناف العلاج الحديث أكثر فأكثر متعددة بالإضافة لتطور الطب التشخيصي : الموضوع يجب أن يتم تخطيط استراتيجية علاج ميتاستاز سرطان القولون و المستقيم أي السرطان المتنقل الى الكبد يجب أن يتم التخطيط في وسط متعدد الاختصاصات يضم الأطباء المختصين في ميدان داء السرطان (11) ة أطباء الجهاز الهضمي و الجراحة الباطنية و و أشعة الراديو العلاجية و الاختصاصين في علم دراسة الأنسجة أو الأناتوموباتولوجية و ان اختيار علاج الدرجة الأولى يكتسي أهمية عالية من حيث تحديد استراتيجية علاج الدرجة الأولى لأنه يرسم السبيل لأخذ موقف عام . و يليه تحديد العوامل المرتبطة بورم المصاب. خلاصة القول : يعتقد اختيار استراتيجية علاج الدرجة الأولى من الأهمية بمكان لأنه يرسم السبيل لأخذ الموقف الشامل : الدلائل المصيرية شائع أن تتعدد العوامل المصيرية المستقلة التي تهم المصاب و السن و الحالة التمريضية و الحالة الصحية العامة و و أعراض الورم ( الآلام و البرقان (12) و الورم و...

Read More

Peut-on stimuler sa mémoire avec les plantes? Gastro casaGastro-entérologue, proctologue gastro casa procto casa

Peut-on stimuler sa mémoire avec les plantes?  Gastro casaGastro-entérologue, proctologue gastro casa procto casa

Des plantes pour stimuler la mémoire et la concentration Gastro Casa A l’approche d’un examen ou bien pour prévenir les problèmes de déficience intellectuelle liés à l’âge, il est utile de connaître les moyens naturels pour booster ses fonctions cognitives. Le ginkgo biloba pour réduire les manifestations du l'hyperactivité Quelle est l’action du ginkgo sur la mémoire et la concentration ? Le ginkgo se trouve couramment sous forme d’extraits, les plus recommandés étant les extraits EGb761 et Li 1370. L’Organisation Mondiale de la Santé reconnaît l’usage de l’extrait normalisé de feuilles de Ginkgo pour traiter les pertes de mémoire et les troubles de la concentration, entre autres. Certaines études ont d’ailleurs été réalisées sur des personnes atteintes de TDAH1,2 (Trouble de Déficit de l’Attention avec Hyperactivité), et ont montré des résultats encourageants. Les patients ont notamment montré moins de signes d’hyperactivité, d’inattention et d’immaturité. Une de ces recherches a étudié l’association du ginseng et du ginkgo pour traiter le TDAH sur 36 personnes atteintes, et les patients ont également montré des signes d’amélioration pour ce qui est de l’hyperactivité, des problèmes sociaux, des problèmes cognitifs, de l’anxiété… etc. Une autre étude a porté sur 120 personnes ayant des déficiences cognitives, âgées entre 60 et 85 ans3. La moitié du groupe a reçu 19,2 mg de ginkgo sous forme de comprimé, 3 fois par jour. Après 6 mois de traitement, ce même groupe a obtenu des scores nettement plus élevés que le groupe témoin à deux tests de mémoire. Enfin, les bienfaits du ginkgo sur la mémoire ont aussi été étudiés chez 188 personnes en bonne santé âgées entre 45 et 56 ans4, à raison de 240 mg d’extrait d’EGB 761 une fois par jour pendant 6 semaines. Les résultats ont montré une supériorité du traitement au ginkgo par rapport au placebo, mais uniquement dans le cas d’un exercice nécessitant un processus de mémorisation assez long et complexe. Comment utiliser le ginkgo ? On recommande habituellement de consommer de 120 mg à 240 mg d’extraits (EGb 761 ou Li 1370) par jour, en 2 ou 3 prises au moment des repas. Il est recommandé de commencer avec 60 mg par jour et d’augmenter progressivement les doses, pour éviter d’éventuels effets indésirables. Les effets du ginkgo peuvent mettre du temps à apparaître, c’est pourquoi il est recommandé de faire des cures de 2 mois minimum. Le bacopa pour améliorer la mémoire à court terme Quelle est l’action du bacopa sur la mémoire et la concentration ? Le bacopa est une plante utilisée dans la médecine traditionnelle indienne depuis près de 3000 ans, notamment dans les cas de troubles cognitifs et de problèmes d’attention. Dans plusieurs études, l’efficacité du bacopa a été testée sur des personnes âgées1,2. Une d’elles a été réalisée en Australie sur 98 personnes âgées d’au moins 55 ans1. Pendant 12 semaines, les participants ont reçu soit une dose quotidienne de 300 mg d’extrait de bacopa, soit un placebo, et ont été...

Read More

choses que vous ne devriez pas faire avant de dormirGastro-entérologue, proctologue gastro casa procto casa

choses que vous ne devriez pas faire avant de dormirGastro-entérologue, proctologue gastro casa procto casa

Les choses que vous ne devriez pas faire avant de dormir Gastro Casa Une bonne nuit de sommeil est essentielle tant pour notre santé que notre bien-être. Dormir dans de bonnes conditions permet de se sentir mieux dans la journée et renforce l’organisme. Pour s’assurer de passer une bonne nuit, tout commence au moment du coucher. Regarder l’écran d’un appareil électronique Regarder son téléphone, sa tablette, sa télévision ou encore sa liseuse électronique n’est pas recommandé si l’on souhaite passer une bonne nuit de sommeil. La lumière dégagée par ces appareils ralentit la production de mélatonine (hormone du sommeil). L’action directe de la lumière délivrée par un écran stimule les voies visuelles et agit sur l’horloge biologique interne lorsqu’on la regarde1. Selon une étude2, regarder l’écran d’un appareil électronique avant de se coucher réduit la qualité du sommeil. Sur le long terme, cette utilisation s’avère néfaste et peut causer des troubles du sommeil importants, qui affectent sévèrement le quotidien. Enfin, il semblerait que le manque de mélatonine induit par ces appareils entraîne une augmentation des risques de certains cancers1. Si l’on ne peut se passer de ces petits appareils, il est possible d’utiliser des filtres qui bloquent la lumière bleue émise. Augmenter la température de la chambre à coucher On peut tout à fait chauffer la chambre à coucher au préalable, mais il est préférable de baisser la température dès le moment où l’on se met au lit. En effet, une chambre trop chauffée augmente la difficulté à s’endormir et diminue les périodes de sommeil profond1. Une température avoisinant les 16 degrés favoriserait une meilleure qualité de sommeil, notamment chez les personnes qui souffrent d’apnée du sommeil2. Cela permettrait également de se réveiller plus facilement le matin2. Une température trop élevée peut aussi augmenter l’humidité de la pièce, ce qui est tout aussi néfaste pour le sommeil3. Enfin, le corps serait prêt à s’endormir lorsque sa température interne aurait atteint un certain seuil : une pièce trop chauffée aurait donc tendance à ralentir ce changement4. Consommer des boissons énergisantes avant le coucher La caféine (café, thé, chocolat, boissons énergisantes ou gazeuses) est à éviter avant d’aller se coucher. Elle persiste dans l’organisme entre 3 et 5 heures et perturbe ainsi les cycles du sommeil. Une étude1 a démontré que consommer une boisson qui contient de la caféine entre 0 et 6 heures avant le coucher réduisait considérablement la durée du sommeil. En effet, même lorsqu’elle est consommée 6 heures avant le coucher,  elle ferait perdre près d’une heure de sommeil ! Par ailleurs, ces stimulants augmentent les risques de maladies cardiovasculaires2, lesquels sont encore aggravés si l’on ne dort pas assez3. Prendre un repas copieux avant d'aller au lit Le soir,...

Read More

indices alimentaires Gastro-entérologue, proctologue gastro casa procto casa

indices alimentaires Gastro-entérologue, proctologue gastro casa procto casa

les indices alimentaires Gastro Casa Il peut parfois sembler compliqué de décrypter les indices alimentaires et leur signification. Comment savoir si un aliment est trop riche en sel ou en sucre ? Quels nutriments va-t-il apporter ? Existent-ils des risques à trop en consommer ? Nombreux sont les indices à nous permettre de mieux comprendre ce que l’on met dans notre assiette, et surtout, à nous aider à rester en bonne santé. Voici une revue des principaux indices alimentaires que l’on rencontre chaque jour. L'indice ORAC L’indice ORAC (capacité d’absorption des radicaux libres)1 permet d’évaluer la capacité antioxydante d’un aliment. Cela signifie que l’aliment agit contre les radicaux libres produits par l’organisme en les absorbant. Les radicaux libres sont des substances nocives générées par l’organisme qui détériorent les cellules, et entrainent un vieillissement prématuré et le développement de certaines maladies. Ainsi, les antioxydants ont pour rôle de lutter conte l’oxydation provoquée par ces radicaux libres. On rencontre parmi la liste des antioxydants la vitamine C2, la vitamine E3 (qui régénère les cellules), le zinc4, les oméga-3 (qui aident à lutter contre le diabète5), les polyphénols6, le sélénium7 et le béta carotène8. Il n’est pas compliqué de les trouver : ils sont présents dans la plupart des fruits (fruits rouges, raisin, pommes) et légumes (artichaut, haricots rouges, épinard, poivron), des céréales (son, céréales complètes), des viandes (foie de veau) et des poissons (saumon, thon). Comment évaluer le potentiel antioxydant d’un aliment ? L’indice ORAC est élaboré selon le test du même nom. Il est généralement exprimé en unités pour 100 grammes1. Plus l’indice est élevé, plus le potentiel antioxydant de l’aliment est important. Il est conseillé de consommer entre 3 000 et 5 000 unités ORAC par jour. Pour cela, il suffit d’inclure dans son alimentation des produits frais et colorés. Le test élaboré par deux scientifiques américains à permis de mettre en place une liste des aliments dont l’indice ORAC est le plus élevé, et donc les plus riches en antioxydants1. En voici une sélection : Aliment Valeur ORAC Baies d'acaï 102 700 Chocolat noir (plus de 70 % de cacao) 20 816 Mûres 19 220 Noix 13 541 Artichaut 9 416 Cannegerbes (cranberry) 9 090 Prunes 6 083 Framboises 5 065 Amandes 4 454 Figues                                                             L'index glycémique L’index glycémique permet de classer les aliments en fonction de leurs effets sur la concentration sanguine en glucose (glycémie). Ainsi, plus leur index est élevé, plus les aliments entrainent une hausse rapide du taux de sucre. Après une ingestion de glucose, le pancréas répond par...

Read More