Microbes, virus, bactéries… Quelles différences ?: s Gastro-entérologue, proctologue gastro casa procto casa

Microbes, virus, bactéries… Quelles différences ?: s Gastro-entérologue, proctologue gastro casa procto casa

  Microbes, virus, bactéries… Quelles différences ? Peste, lèpre, choléra, syphilis… L’histoire est jalonnée de grandes épidémies qui ont marqué la mémoire collective. Souvent, on dit que les responsables de ces fléaux sont des organismes nuisibles appelés « microbes ». Un vaste groupe dans lequel on glisse sans distinction les « bactéries » et les « virus ». Pourtant, ces trois termes ont des sens très différents et souvent ignorés de ceux qui les emploient… Les microbes, ce groupe méconnu Parmi ces trois termes, le premier à avoir vu le jour est le mot « microbe ». Introduit en 1878 par le chirurgien français Charles Sédillot, il désignait alors les être vivants infiniment petits et pathogènes qu’on ne pouvait pas voir à l’œil nu. L’arrivée de ce concept dans le paysage français marque une rupture avec les croyances médicales de l’époque. Pour la grande majorité des médecins, les maladies provenaient des « miasmes », sortes de vapeurs toxiques remplies de particules nauséabondes. Ces miasmes étaient susceptibles, disaient-ils, de se développer dans les lieux où l’hygiène laissait à désirer. Selon cette théorie, c’était donc uniquement par le biais de l’air vicié que se transmettaient les maladies. On pensait alors que le seul nettoyage soigneux du corps et des objets pouvait faire obstacle à la maladie. Mais certains savants, comme Antoni van Leeuwenhoek ou Louis Pasteur, vont revoir cette théorie vieille de plusieurs siècles. Pour eux, les maladies se transmettent bien par l’air mais aussi, et surtout, par les contacts physiques qui véhiculent des micro-organismes malveillants. D’abord rejetée par la communauté scientifique, cette théorie finit par l’emporter au fil des découvertes successives : le staphylocoque (1878), la typhoïde (1880), la tuberculose (1882), le streptocoque (1883), etc…  Ils sont partout ! Aujourd’hui, les microbes désignent toujours les organismes vivants microscopiques, c'est-à-dire qu’on ne peut les observer qu’à l’aide d’un microscope. Et pour cause, ils sont 100 à 10 000 fois plus petits qu’un grain de sable ! Dans l’eau, sur terre ou en suspension dans l’air, les microbes sont capables de coloniser tous les milieux, y compris les plus extrêmes, comme les pôles ou les déserts. Un nombre considérable vivent ainsi dans nos intestins, notre bouche ou sur notre peau : on estime par exemple à plus de mille milliards le nombre de micro-organismes sur cette dernière. C’est ce qu’on appelle la flore commensale et les microbes qui la composent sont loin d’être de dangereux nuisibles ! Au contraire, en échange du gîte et du couvert, ils assurent un certain nombre de fonctions qui préservent l’organisme : synthèse de la vitamine K, absorption des aliments, digestion de la cellulose, protection contre les nuisibles, etc…  Un petit nombre d’entre eux sont cependant des...

Read More

votre santé et votre longévité: s Gastro-entérologue, proctologue gastro casa procto casa

votre santé et votre longévité: s Gastro-entérologue, proctologue gastro casa procto casa

votre santé et votre longévité La plupart d’entre nous aimeraient vivre le plus longtemps possible tout en conservant notre santé et en profitant de la vie. Alors, que feriez-vous pour augmenter vos chances de vivre une vie plus longue et plus saine ? Quels changements de mode de vie seriez-vous prêt(e) à faire pour ajouter des années dynamiques à votre vie ? Vous vous demandez peut-être à quel point ces changements sont drastiques. Est-ce que cela signifie abandonner les aliments que vous aimez ? Faire plusieurs heures de sports par jour ? Eviter vos activités préférées ou limiter les pressions de la vie quotidienne ? Vous pourriez être surpris(e) de découvrir que vous pouvez ajouter des années de bonne santé à votre vie en apportant quelques changements faciles à votre vie quotidienne. Il y a des mesures simples que vous pouvez prendre qui pourraient avoir un effet significatif sur votre santé et votre bien-être. La solution est d’identifier les changements dont vous bénéficierez le plus. Pendant combien de temps êtes-vous susceptible de vivre ? C’est une question fascinante. Notre espérance de vie a augmenté de près de trois décennies depuis 1900. Pourtant, de nombreuses personnes craignent d’avoir des problèmes de santé et une mauvaise qualité de vie lorsqu’elles seront plus âgées. Quelles sont les clés pour vieillir en bonne santé ? Nos gènes jouent certainement un rôle mais les choix simples de la vie quotidienne – une alimentation saine, une vie active, et l’arrêt du tabagisme – ont un impact énorme sur votre longévité et votre qualité de vie. Les liens sociaux et la stimulation intellectuelle ont également un effet positif. Notre rapport « Vivre mieux et plus longtemps : les secrets d’un vieillissement en bonne santé » vous fournit les étapes importantes que vous devez suivre aujourd’hui pour vous donner les meilleures chances de mener une vie saine et revigorante à un âge mûr. Dans ce rapport vous apprendrez : • Combien de temps pouvons-nous vivre ? • Les ennemis de la longévité • La vérité sur les substances anti-âge • Comment éviter les problèmes de santé courants associés au vieillissement • Les solutions pour planifier son avenir sain • Section Spéciale Bonus: Peut-on prolonger la vie en bonne santé ? Ni une pilule magique ni une potion ne peuvent nous aider à prolonger la vie en bonne santé. Mais le choix d’un mode de vie sain et une approche du vieillissement dans la bonne humeur, la bienveillance et la flexibilité peut véritablement nous aider à réussir à vivre mieux et plus longtemps. Vous pouvez commander votre rapport de « Vivre mieux et plus longtemps : les secrets d’un vieillissement en bonne santé » aujourd’hui. Quand vous regardez...

Read More

La dépression fait vieillir les cellules: s Gastro-entérologue, proctologue gastro casa procto casa

La dépression fait vieillir les cellules: s Gastro-entérologue, proctologue gastro casa procto casa

  La dépression fait vieillir les cellules ! Plus qu’un trouble mental, la dépression affecte aussi la santé physique et favorise le développement de certaines maladies comme le cancer ou le diabète. Dans une nouvelle étude, des chercheurs néerlandais montrent que cette maladie s’insère sournoisement dans les cellules et accélère leur vieillissement. Le Cri (Skrik en norvégien) es un tableau expressionniste du peintre Edvard Munch. Cette œuvre symbolise l’homme moderne emporté par une crise d’angoisse profonde. Ses cellules devaient probablement vieillir à toute allure… © Christopher Macsurak, Flickr, cc by 2.0 La dépression est associée à un sentiment de profond désarroi et de manque de goût pour la vie. Les personnes souffrant de cette maladie ont du mal à faire face au quotidien. Selon une étude récente, la dépression serait la seconde cause d’invalidité aux États-Unis. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime qu’elle touche plus de 350 millions de personnes, soit 5 % de la population mondiale. Ce trouble est donc un véritable problème de santé publique qu’il ne faut pas négliger. La maladie n’affecte pas uniquement l’équilibre psychologique. Selon les experts, les personnes dépressives auraient également plus de risques de développer certaines pathologies comme le cancer, le diabète, l’obésité, les maladies cardiaques ou la maladie de Parkinson. Des chercheurs du VU University Medical Center aux Pays-Bas sont allés encore plus loin. Selon leur étude, publiée dans la revue Molecular Psychiatry, la dépression ferait également vieillir plus vite les cellules. Ces travaux confortent des données récentes suggérant une association entre le stress, la dépression et le vieillissement cellulaire. Les télomères, ici en rouge, constituent l'extrémité des chromosomes. Ils ont tendance à se raccourcir avec le temps et les divisions cellulaires. Ce phénomène s’intensifie chez les personnes dépressives. © Université de Colombie-Britannique La déprime diminue la taille des chromosomes Pour cette étude, les scientifiques ont recruté 2.407 volontaires, dont 1.095 souffraient de dépression, 802 avaient vécu un épisode dépressif par le passé et 510 n’avaient jamais connu la maladie. Ils ont analysé le vieillissement de leurs cellules en mesurant la longueur des télomères, les régions répétées situées à l’extrémité des chromosomes. Depuis plusieurs années, les scientifiques savent que la taille des télomères diminue lorsque les cellules se divisent et est un bon indicateur du vieillissement cellulaire. En observant les télomères de près par des techniques de biologie moléculaire, les chercheurs ont montré qu’ils étaient plus courts chez les personnes dépressives que chez les sujets en bonne santé. « Cette étude révèle à nouveau un lien entre la dépression et le vieillissement des cellules, expliquent les chercheurs. Cet effet est "dose-dépendant" car plus une personne est déprimée et plus ses télomères sont petits. » Pourrait-on inverser le vieillissement cellulaire ?...

Read More

.الميكروبيوت في مختلف حالاته Le microbiote dans tous ses états الملخص:: s Gastro-entérologue, proctologue gastro casa procto casa

.الميكروبيوت في مختلف حالاته         Le microbiote dans tous ses états      الملخص:: s Gastro-entérologue, proctologue gastro casa procto casa

الميكروبيوت في مختلف حالاته        Le microbiote dans tous ses états     الملخص: ان اكتشاف ظاهرة الميكروبيوت بواسطة الفحوص المولوكولارية outils moléculaires الموجهة صوب عامل ا ر ن الريب وسوم 165 ARN ribosomal 165 / لجي نوم البكتيريات اتاح التأمل في ما يدعى اليوم بالجينوم الثاني 2éme génome الذي يحتوي الجسم البشري عليه و الذي يعد شائعا و متنوع الأجزاء المتكونة من الأجسام المجهرية les micro organismes     مع الانسان بصفة مستديمة nous vivons avec en symbiose غير ان هذه الحالة معرضة للانقطاع و تدعى الديسبيوز dysbiose . ينقطع تواصل التعايش بسبب بعض الاصابات ضمنها حالة الامعاء المنفعلة syndrome de l’intestin irritable ، و الأمراض المعوية الالتهابية او أمراض الميكي les maladies inflammatoires de l’intestin ( MICI) . بالإضافة العدوى الكلوستريديوديفيسيل clostridium difficile و الالتهابات الكبدية الناجمة عن استهلاك اللحوم les hépatopathies nutritionnelles . سنحاول في هدا الموضوع الملخص استدراج ضمن ما سنستدرجه التصدي بالحديث عن الميكروبيوت المعوي . يمثل ميكروبي وت الأمعاء كافة الاجسام المجهرية التي تحتل القناة الهضمية و تفوق نسبتها عند الانسان عشرة  قوه 14  ، عدد كافة خلايا جسمنا تفوها بعشرات و مئات المرات و تتكون من  آلاف البكتيرية المختلفة الاصناف التي تستوطن القناة الهضمية برمتها . و تحتوي المعدة و كذالك الأجزاء الأولى للأمعاء الرقيقة ، على نسبة ضئيلة من البكتيريا بسبب وجود الحموضة و بقدر ما يتم الاقتراب من القولون بحد ما ترتفع الحمولة البكتيرية  la charge bactérienne و أن الجزء الأدنى للأمعاء الرقيقة يحتوي على ماكرو بيوت متكون خاصة  استريبتوكوك streptocoque  يلاحظ الميكروبيوت هنا غني بالبكتيريا الايروبيه aérobies ثم الانايروبيهanaérobies المحضة . و لا يمكن دراسة سوى 30% من الميكروبيوت المعوي بواسطة تقنيات الزرع القديمة . و ان وجهة نظرية عرفت تغييرا حديثا فضل سبل الزرع المولوكولارية المركزة على عامل أ ر ن الريب وسوم 165 ARN ribosomal165/ لجي نوم البكتيريا . فأصبح محتملا التعرف على الأصناف البكتيرية و أمسى بالتالي ممكنا التعرف على تركيب الميكروبيوت المعوي بواسطة بواسطة دراسة  أ ر ن 165 و اصبح ممكنا رسم شجرة فيلو جينية arbre phylogénétique خلافة الأصناف البكتيرية . و خلاصة القول : بينما لا يحتمل سوى زراعة 30% من الميكروبيوت المعوي ، فان التقنيات المولوكولارية  تتيح التعرف على تركيب االميكروبيوت و تتواجد لدى شخص ما قرابة 80% ليست بينها سوى 20% تعد قاسما مشتركا بين عامة الناس ، و يعد ذلك ظاهرة مستقرة ، تتغير اثر التدخلات الخارجية ( المضادات الحيوية les antibiotiques  و الملينات laxatifs )  . لقد اثبتت الدراسات الطبية بأن 90% من الاجناس البكتيرية تنتمي الى 3 فئات باكتيرويد  bactéroides فيرميكوت  fermicutes و أكتينوباكتيريا  actinobacteriaل و مقارنة مع ميكروبيوت الأشخاص السالمين فلقد أصبح اليوم متاحا التعرف على جودة اصابات الميكروبيوت المعوي فأصبح اليوم ممكنا بواسطة تلك الاصابات التدخل لفهم فيزيوباتولوجية الاصابات الهضمية و التفكير في الاصلاح و اعادة الميكروبيوت الى حالته العادية . تختص المواد البروبيوتيلية probiotiques بأجسام مجهرية micro organismes لها تأثير ايجابي و نافع...

Read More

Fruits et légumes orange… Quels bienfaits ?: s Gastro-entérologue, proctologue gastro casa procto casa

Fruits et légumes orange… Quels bienfaits ?: s Gastro-entérologue, proctologue gastro casa procto casa

  Fruits et légumes orange… Quels bienfaits ? Les fruits et légumes oranges regorgent de vitamines et minéraux qui présentent de nombreux bienfaits pour la santé. Découvrez pourquoi il faut les mettre au menu ! Protéger contre les effets néfastes du soleil Les caroténoïdes, un ensemble de nutriments antioxydants dont l'effet protecteur face aux radicaux libres est important, sont responsables du pigment jaune-orange de certains fruits et légumes. Parmi les 700 variétés de caroténoïdes qui ont été identifiées par les chercheurs scientifiques, le bêta-carotène est l’un des composés qu’on retrouve le plus couramment dans l’alimentation et qui présente le plus de bienfaits notables sur la santé. Le bêta-carotène est notamment reconnu pour favoriser la lutte contre les dommages causés par les rayons ultra-violets du soleil. Son pouvoir antioxydant permettrait de limiter l’impact des radicaux libres sur la peau et favoriserait sa régénérescence. Une étude allemande a d’ailleurs démontré que l’application d’une crème solaire jumelée à un apport quotidien de 30 mg de bêta-carotène offrait une meilleure protection que l’utilisation de la crème seulement1. Le lycopène, qui fait également partie de la famille des caroténoïdes, se retrouve, entre autres, dans le pamplemousse. Il aurait des effets préventifs sur l’érythème, une réaction au soleil qui provoque l’apparition de plaques rouges sur la peau. Diminuer les risques de maladies oculaires Parmi les effets bénéfiques du bêta-carotène, un nutriment du groupe des caroténoïdes, on note la préservation de la santé des yeux. Le bêta-carotène a la propriété d’être transformable en vitamine A par l’organisme. C’est d’ailleurs pourquoi il se nomme également provitamine A. Comme on en trouve dans la plupart des fruits et légumes jaune-orange, il est facile d’en consommer sur une base journalière. Les bâtonnets de la rétine en ont besoin pour fonctionner efficacement : une carence provoquerait de la cécité nocturne, c’est-à-dire de la difficulté à voir dans le noir. Les fruits et les légumes orange renferment également de la lutéine, un autre nutriment de la famille des caroténoïdes. Cette substance naturellement présente dans l’œil permet de le protéger des lumières très vives. Absorbée quotidiennement, la lutéine a des effets reconnus pour la lutte contre la dégénérescence maculaire liée Prévenir certaines causes de mortalité Une étude américaine effectuée de 1988 à 1994 sur plus de 15 000 participants a conclu aux effets bénéfiques de l’alpha-carotène, un type de caroténoïdes, sur la réduction des causes de décès, dont le cancer et les maladies cardiovasculaires1. Les fruits et légumes orange contiennent aussi des flavonoïdes. En plus de contribuer à la pigmentation de ces aliments. Ces composés antioxydants favorisent le ralentissement de la progression de plusieurs types de cellules cancéreuses et la croissance des métastases, des foyers cancéreux secondaires qui se sont dissipés par les voies...

Read More