orgasme , les anorgasmes du corps Gastro-entérologue, proctologue gastro casa procto casa

Posted by on août 7, 2015 in Uncategorized | 0 comments

10 à 15 % des femmes sont anorgasmiques

 

10 à 15 % des femmes sont anorgasmiques

 

L’anorgasmie est un terme médical qui désigne l’incapacité de certaines femmes à atteindre l’orgasme, qu’importent les stimulations sexuelles. Toutefois, ce trouble, qui concerne environ 10 %  des femmes1, ne les empêche pas de ressentir du désir et du plaisir. Il peut être primaire (la femme n’a jamais connu l’orgasme dans sa vie) ou secondaire (la femme a connu l’orgasme à un moment donné dans sa vie mais n’y parvient plus).

L’orgasme serait bon pour le cerveau

L’orgasme serait bon pour le cerveau

L’orgasme aurait des effets bénéfiques sur le cerveau plus importants que certaines activités mentales. Une étude réalisée par un psychologue américain du nom de Barry Komisaruk a montré une augmentation importante de l’activité du cerveau lorsqu’une personne a un orgasme. Celui-ci active l’ensemble du cerveau alors que des exercices mentaux comme des mots croisés ou un sudoku n’en activent que des régions limitées1.

Avoir un orgasme peut arrêter un hoquet persistant

Avoir un orgasme peut arrêter un hoquet persistant

Il serait possible de mettre fin à un hoquet persistant en ayant un orgasme1. Une étude réalisée en 2000 a observé qu’un homme souffrant d’un hoquet permanent pendant 4 jours avait pu l’arrêter immédiatement après une éjaculation2. Les chercheurs ont émis l’hypothèse que la cessation du hoquet était due à l’activation du système sympathique induite par l’orgasme, de la même façon qu’on peut arrêter un hoquet chez une personne en lui faisant peur.

L’orgasme serait bénéfique pour la santé cardiovasculaire

L’orgasme serait bénéfique pour la santé cardiovasculaire

Les orgasmes et l’activité sexuelle en général auraient des bienfaits sur la santé du cœur. Une étude réalisée en 2002 sur 914 hommes a montré que ceux qui avaient une fréquence plus élevée de rapports sexuels étaient également ceux qui avaient le moins de risques de contracter une maladie cardiaque fatale1. D’autres études ont montré qu’avoir des orgasmes 3 fois par semaine réduirait le risque de maladies cardiovasculaires de 50 %2.

Publié dans PasseportSante.net

 

cliquez_adesse

 

x

 

 http://www.docteuramine.com/

 

ADRESS

PRENEZ RENDEZ VOUS

Gastro casa procto

 

 


 

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *