Que faire pour ne pas regrossir après un régime gastro casa procto casa

Posted by on mars 25, 2014 in Uncategorized | 1 comment

Ne pas regrossir après un régime

Après tant d’efforts, vous avez enfin atteint vos objectifs et perdu du poids ! Mais alors, comment ne pas regrossir après un régime ? PasseportSanté vous livre quelques conseils pour mettre fin à l'effet « yo-yo ».

Ne cherchez pas à maigrir davantage !

Ne cherchez pas à maigrir davantage !

Il est très important de connaître et de préserver son poids santé.
En dessous de son poids d’équilibre, l’organisme subit un déséquilibre, ce qui augmente les risques de prise de poids.

Synonyme de bien-être et d’équilibre, le poids santé se mesure avec l’IMC : indice de masse corporelle (rapport du poids à la taille situé sur une échelle de références). Un tour de taille sain est également un bon indice de l’état de santé d’une personne.

Le besoin énergétique est propre à chacun, c’est pourquoi il faut être attentif à son horloge interne. Pour  prévenir des trop grosses faims, préférez les aliments rassasiants riches en fibres et non en gras, en sel et en sucre. Priver l’organisme de son énergie de base  augmente le sentiment de frustration et aura des répercussions sur votre prise de poids.

Pensez à vous peser régulièrement mais sans que cela ne tourne à l’obsession !

Pratiquez une activité physique régulière

Pratiquez une activité physique régulière

La pratique régulière d’une activité physique a de nombreux  bienfaits : elle préserve la forme, prévient certaines maladies (cardiovasculaires, diabète de type 1 et 2, etc.) et maintient un bon moral.

Associée à une alimentation équilibrée, l’activité physique aide à ne pas regrossir. La masse musculaire obtenue grâce au sport brûle une partie des calories assimilées, même quand on est au repos !

 

On préconise 30 minutes d’exercices par jour, 5 fois par semaine.
Pour certains trajets, privilégiez la marche à pieds ou le vélo plutôt que la voiture.

Attention aux coupe-faims !

Attention aux coupe-faims !

Certains coupe-faims se prévalent de promesses irréalisables : « maigrir sans rééquilibrage alimentaire », « maigrir sans bouger », « maigrir en dormant », « maigrir en une semaine », mais la réalité scientifique est tout autre.

Ces gélules peuvent être néfastes, surtout pour les personnes présentant du diabète, des troubles gastriques ou cardio-vasculaires ou étant sous traitement.

Si vous avez faim entre les repas,  optez pour la pectine et la fibre végétale de la pomme qui font d’elle un coupe-faim naturel et efficace.
Protéines + glucides complexes + fibres en quantité suffisante, voici l'équation parfaite d’une collation rassasiante et permettant d'éviter le grignotage compulsif ! Attention néanmoins, une collation ne doit pas excéder 200 calories.

N’hésitez pas à vous renseigner auprè

Maintenez la règle des 3 !

Maintenez la règle des 3 !La règle des 3 est très simple à retenir !
Prenez vos 3 repas le matin, le midi et le soir.

En aucun cas vous ne devez sauter vos repas. Il n’y a aucune excuse, ces 3 moments de la journée sont d’une extrême importance.
Le matin, privilégiez le pain aux céréales complètes ainsi qu'un laitage pauvre en matières grasses et un fruit.

Pour le repas du midi et du soir, respectez la règle des 3 :

  • 1 portion de féculents à grains complets (pâtes complètes ou riz complet par exemple)
  • 2 portions de légumes
  • 1 choix entre poisson, œuf ou viande maigre.

Complétez vos repas d’un laitage et d’un fruit.

A ce rythme, vous garantissez à votre organisme l’apport de glucides, de lipides et de protéines indispensable à l’organisme. Sans privation, vous ne serez pas tenté(e) par les aliments gras, salés ou sucrés qui peuvent faire regrossir après une régime.s de votre nutritionniste ou de votre diététicienne.

Qui dort dîne !

Qui dort dîne !

De nombreuses études mettent en avant l’intérêt du sommeil dans la prévention des maladies cardio-vasculaires mais aussi dans la perte de poids.

La durée moyenne du sommeil s’élève entre 7 à 8 heures par nuit, une durée qui varie en fonction des individus. La leptine, hormone qui régule la faim, est davantage sécrétée chez les personnes qui manquent de sommeil ou qui cumulent la fatigue. Ainsi, si vous dormez peu, vous aurez plus facilement faim, le risque étant de se jeter tête baissée vers n’importe quels aliments pour satisfaire cette envie.

Dormez suffisamment en adoptant un cycle régulier car la « dette du sommeil »  risque de vous donner faim !

Publié dans PasseportSante.net

 

 

ADRESS

 cliquez_adesse

 http://www.docteuramine.com/

PRENEZ RENDEZ VOUS

Gastro casa procto

 

 

 

 

 

1 Comment

  1. It’s a shame you don’t have a donate button! I’d without a doubt donate to this superb blog!
    I guess for now i’ll settle for book-marking and adding your RSS feed to my Google account.
    I look forward to brand new updates and will talk about this blog
    with my Facebook group. Talk soon!

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *