Huile d’argan et ses indications زيت أركان و دلائله Gastro-entérologue, proctologue gastro casa procto casa

Posted by on novembre 25, 2013 in Uncategorized | 0 comments

Huile d'argan et ses indications يت زيت أركان و دلائله

 

Noms communs : argan, argane, huile d’arganHuile d'argan
Nom botanique : Argania spinosa
Noms anglais : Argan oil
Parties utilisées : graines de l’arganier.

Habitat et origine : L’arganier est un arbre qui pousse dans les pays du Maghreb, en particulier le sud-ouest du Maroc. Cet arbre qui pousse sans engrais se retrouve aussi bien dans les plaines que sur les collines. Le fruit (argane) arrive à maturité en plein été puis est séché au soleil.

 

 

 
     
   

Posologie

Hypercholestérolémie et hyperlipidémie. 25 g/jour d’huile d’argane pendant trois semaines

 

Historique

L’arganier est utilisé depuis deux millénaires par les Berbères dont ils utilisent aussi bien la pulpe pour nourrir les animaux que la coque pour servir de combustible. L'huile d'argan n’est apparue qu’au XIVème siècle, décrite par un médecin arabe pour ses vertus, et n’a fait son apparition en Europe que dans les années 1990.

 

Production de l'huile d'argan

Une fois l’argane séchée au soleil, la pulpe peut être retirée après beaucoup d’expérience. Il reste alors la coque qu’une main experte doit casser pour récupérer la graine (appelée également amandon). C’est à partir de l’amandon que l’on obtient de l’huile d’argan. Il faut environ 30 kilos de fruits pour obtenir un kilo d'amandons et un demi-litre d’huile d’argan. C’est une des huiles commercialisées les plus chères.

 

Ingrédients de l'huile d'argan

Les glycérides sont les principaux ingrédients qui représentent jusqu’à 99% de l’huile d’argane. Ils comprennent des triglycérides tels que les acides oméga-3 et oméga-6, l’acide stéarique et l’acide palmitique. Il existe également en quantité moindre des polyphénols et des acides phénoliques, connus pour leurs propriétés anti-oxydantes, ainsi que l’acide caféique, des squalènes, des stérols et des tocophérols1. Il est admis que les acides oméga-3 et oméga-6, les polyphénols, squalènes et tocophérols sont responsables des effets préventifs de l’huile sur l’hypertension, les maladies du cœur et peut-être, le cancer de la prostat

Cancer de la prostate. L’huile d’argan possède des niveaux élevés de tocophérols et de squalènes, suggérant qu’elle pouvait être un agent anti-cancéreux3. Des études réalisées in vitro ont montré que les polyphénols et les stérols dérivés de cette huile inhibaient la prolifération de cellules cancéreuses de la prostate, que cette prolifération soit hormono-dépendante ou hormono-indépendante4.  Cette propriété s’est confirmée sur des lignées cellulaires humaines5.

Hypercholestérolémie et hyperlipidémie. L’huile d’argan possède des constituents phénoliques qui ont la propriété d’inhiber l’oxydation du mauvais cholestérol (low-density lipoprotéine) et d’augmenter le bon cholestérol (high-density lipoprotéine) chez l’humain, deux phénomènes connus pour réduire le risque d’hypercholestérolémie6.  Ces résultats obtenus in vitro se sont confirmés dans une étude ayant porté sur 96 personnes ayant consumé de l’huile d’argan (25 g/day) pendant trois semaines avec des niveaux de LDL réduits de 13% par rapport à ceux n’ayant pas consommé d’huile d’argan7. De même, cette huile diminue les niveaux de triglycérides chez l’homme8.

 

L’huile d’argan possède également des propriétés anticoagulantes en inhibant l’agrégation plaquettaire in vitro ainsi que chez le rongeur, sans augmenter le risque d’hémorragie9, ce qui en fait un supplément efficace dans la prévention des maladies cardiovasculaires et de l’obésité10.

Diabète. Il n’existe qu’une étude à ce jour ayant rapporté une diminution significative de la glycémie sur un modèle de rats diabétiques11.

Système immunitaire. Il a été suggéré que les acides gras modifient la réponse du système immunitaire. Une étude a évalué l’effet de l’huile d’argan riche sur le système immunitaire du rat mais n’a rapporté aucun effet stimulateur sur celui-ci12.

Troubles liés à la ménopause. Certaines études suggèrent que les suppléments en vitamine E seraient bénéfiques chez les femmes ménopausées. Une étude publiée en 2013 a montré que les niveaux de vitamine E étaient augmentés chez 151 femmes ménopausées ayant consommé de l’huile d’argan, suggérant que cette dernière pouvait prévenir les troubles liées à la ménopause13.

Hydratant. L’huile d’argan est considérée comme un revitalisant et un hydratant de la peau, pouvant soigner l’acné. Elle fait partie de la composition de certaines crèmes et lotions de corps.

Précautions / contre-indications

L’huile d’argan est contre-indiquée chez ceux qui sont allergiques à ses constituants. Aucun effet indésirable ni aucune interaction avec des médicaments ou des plantes n’ont été rapportés. Cependant, sa haute teneur en vitamine E suggère que l’huile d’argan pourrait augmenter les effets des anticoagulants.

   Article publié dans passeport.net&  Nutrition

 

 

http://www.docteuramine.com/

 ADRESS

PRENEZ RENDEZ VOUS

Gastro casa procto

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *